Family Group Sheet


Name comte Charles Jean Félix POZZO DI BORGO
Birth 27 Feb 1858, Paris, Ville-de-Paris, Île-de-France, France103,128
Birth Memo 51 rue de l’Université (anciennement 10ème arr.) acte du 1er mars 1858.
l’état civil reconstitué de Paris indique seulement qu’il est décédé dans le 10ème arr. (ancien), sans autre précision - image 11/51.
Residence 1881, Paris, Ville-de-Paris, Île-de-France, France
Reside Memo 51 rue de l’Université (7ème arr.)
Death 5 Oct 1902, Paris, Ville-de-Paris, Île-de-France, France103,15
Death Memo 51 rue de l'Université (7ème arr.) acte n° 1535 du 7 octobre 1902
Occupation conseiller général (1871-1874), député de la Corse (8 mai 1898 - 31 mai 1902) - groupe Républicains progressistes128
Education études de droit et de sciences politiques
Father duc Jérôme Gaëtan POZZO DI BORGO (1832-1910)
Mother Louise Aline de MONTESQUIOU FEZENSAC (1837-1885)
Misc. Notes
- Le 6 mai 1879, l’hôtel de Soyécourt, 51 rue de l’Université à Paris, appartenant à Charles Jérôme (1791-1879), est devenu la propriété de Charles Jean Félix (1858-1902),119, pages 149 à 151 - 160 à 162/196.

<< C’est au printemps de 1883 que le comte Charles POZZO DI BORGO acheta un lot important des pierres des Tuileries provenant des carrières de Vaugirard. Avant de déposer avec soin le lot acquis, il fit photographier sur place l’ensemble des pierres choisies. Ces pierres furent numérotées et mises dans des caisses inventoriées sur un registre, bref toutes précautions avaient été prises pour permettre la reconstitution de ce gigantesque puzzle...

Son oncle Félix POZZO DI BORGO (1835-1930) a fait une relation pittoresque de la construction de la Punta :
Charles décida (finalement) d’envoyer ses caisses en Ajaccio et, au commencement du mois de juin 1883, je recevais une lettre de lui me demandant de m’occuper de louer un grand hangar où pourrait être remisés les colis dès leur arrivée en Ajaccio. A cet effet, je louai à la Villeta les locaux, remises et écuries qui avaient servi à l’entreprise des Messageries de la Corse. A Paris, on avait d’abord songé à envoyer les caisses en Ajaccio par bateau à vapeur venant du Havre, mais je ne sais pour quel motif on dû renoncer à ce mode de transport. On fit partir les caisses par le chemin de fer jusqu’à Marseille et on les entreposa dans les docks. Il y avait alors deux départs par semaine des bateaux à vapeur faisant le service entre Marseille et Ajaccio. L’un de ces paquebots-poste appartenait à la Cie Valéry, (dirigée par la famille de Paul Valéry), l’autre à la Cie Transatlantique. L’un et l’autre de ces courriers débarquaient sur le quai d’Ajaccio un certain nombre de caisses qui étaient ensuite transportées par charrettes au hangar de la Villeta. Il y en eut 185 en tout...

A Paris, Charles, malgré l’opposition de son père, le duc Jérôme, et de sa tante veuve de Charles Jérôme, était bien résolu à édifier le château et s’occupait à en faire établir un plan copié sur un des pavillons des Tuileries. Il déclara à son père que s’il persistait dans son opposition il renoncerait à toute idée de séjour et d’établissement en Corse. Jérôme finit par donner son consentement.

Charles et son père arrivèrent en Corse en décembre 1885 pour décider,
1°) si le futur château serait bâti dans les environs de la chapelle ou à la Punta, et
2°) quel serait l’emplacement choisi si on le construisait à la Punta.
On hésita quelque temps avant de décider que le château serait construit à l’endroit où il a été effectivement édifié. La vue était plus belle que partout ailleurs, mais il paraissait à plusieurs d’entre nous que le château serait trop exposé au vent de Nord-Ouest. Un dominicain, le Père Jouin, supérieur du couvent de Corbara, prêchait à la cathédrale d’Ajaccio. Charles l’invita à un déjeuner champêtre dans la vallée de la Punta, et, après le déjeuner, il le conduisit auprès des deux ou trois endroits entre lesquels on hésitait encore. Le Père n’hésita pas à conseiller de bâtir là où se trouve le château aujourd’hui. C’était l’opinion de Charles lui-même qui, dès qu’il fut rentré à Paris, chargea l’architecte M. Vincent d’établir les plans. >>

Les premiers travaux commencèrent en avril 1886 avec des ouvriers d’Ajaccio, maçons et granitiers. Le comte Félix raconte :
<< J’allais plusieurs fois assister aux efforts de l’architecte pour retrouver telle pierre qui manquait et qu’on ne retrouvait pas parceque la caisse dans laquelle elle eut dû se trouver d’après le numéro d’ordre, avait été défoncée...>>
Les charpentiers et couvreurs vinrent du continent, le menuisier, M. Dehais, et deux sculpteurs vinrent de Paris.
La route privée gravissant les pentes du mont Pozzo di Borgo qui domine Ajaccio s’arrêtait à la chapelle funéraire de la famille. Sa continuation avait été confiée à un conducteur des Ponts et Chaussées du nom de Rossi qui acheva son travail en 1883 (!? à vérifier car je crois plutôt en 1886) après trois années d’efforts considérables, tout se faisant à coups de pioches et de charges de dynamite !... Elle devait compter sept kilomètres...

Sur le fronton nord, au dessous des armoiries de la famille, sur une plaque de marbre rouge, se lit l’inscription :
Jérôme POZZO DI BORGO et son fils Charles ont fait construire cet édifice avec des pierres provenant du palais des Tuileries incendié à Paris en 1871 pour conserver à la patrie corse un précieux souvenir de la patrie française. L’An du Seigneur 1891 >>.121 pages 4, 5, 8, 9)

- La revue des Vieilles Maisons Françaises - VMF135 a publié un article sur le sujet in n° 228 de juillet 2009, pages 44 à 49.

- Château de la Punta - Description : Benedetti Davia ; Cosimi Lyvia, château dit château de la Punta, http://m3c.univ-corse.fr/omeka/items/show/1094570 24
- Chapelle funéraire de la famille Pozzo di Borgo, érigée en 1824, dédiée à Marie-Magdeleine - Description : Benedetti Davia ; Cosimi Lyvia, chapelle funéraire dite chapelle Pozzo di Borgo, http://m3c.univ-corse.fr/omeka/items/show/1094566 24

- Biographie : http://www.assemblee-nationale.fr/sycomore/fiche.asp?num_dept=6471

- Charles POZZO DI BORGO est à l’origine de la publication en 1890 et 1897, de la Correspondance Diplomatique du Comte (Carlo Andrea) POZZO DI BORGO (1764-1842)123

- 1902 : Déclaration de succession (DQ7) par ses héritiers : Bureau 6 , Cote / Source : 655 et 665
A son décès, la valeur mobilière de la succession est évaluée à 12.028.319 francs, la valeur brute à 16.035.112, la valeur nette de la succession à 15.977.112 (valeur brute - le passif(58.000)), la valeur de l’immobilier parisien à 1.500.000, la valeur de l’immobilier non parisien à 2.506.793.136

- Voir aussi l’article de Zélia DARNAULT-ORSONI
Le château de la Punta : un élément original du patrimoine ajaccien
in Revue STANTARI, Histoire naturelle & culturelle de la Corse. n° 25, 2011. Numéro Spécial : Archéologie et Histoire en territoire d’Ajaccio.
http://www.stantari.net
Marriage 29 Jan 1881, Paris, Ville-de-Paris, Île-de-France, France103
Marr Memo 7ème arr. acte n° 53. V4E 3349 image 29/33. Mariage religieux à Paris Sainte-Clotilde
Marriage Contract 27 Jan 1881, Paris, Ville-de-Paris, Île-de-France, France
Marr C Memo Me BERCEON, notaire
Spouse Eugénie Marie Yvonne de BOISGELIN
Birth 11 Apr 1858, Paris, Ville-de-Paris, Île-de-France, France
Birth Memo anciennement 10ème arr.
Residence 1881, Paris, Ville-de-Paris, Île-de-France, France
Reside Memo 32, rue Saint Dominique (anciennement 10ème arr.)
Residence 1881, Pléhédel, Côtes-d’Armor, Bretagne, France
Reside Memo olim Côtes-du-Nord
Residence 1924, Paris, Ville-de-Paris, Île-de-France, France
Reside Memo 51, rue de l’Université (7ème arr.)
Death 3 Jun 1941, Le Mêle-sur-Sarthe, Orne, Normandie, France
Father marquis Bruno Louis Marie Victor de BOISGELIN
Mother Louise Marie Isabelle de GUÉROULT
Children
1 F Aline Marie Isabelle Radegonde POZZO DI BORGO
Birth 12 Jan 1883, Paris, Ville-de-Paris, Île-de-France, France15
Birth Memo 51 rue de l’Université (7ème arr.) acte n° 70 du 15 janvier 1883
Death 23 Mar 1961, Paris, Ville-de-Paris, Île-de-France, France15
Death Memo 51 rue de l’Université (7ème arr.) acte n° 307 du 24 mars 1961
Spouse marquis Antoine Hyacinte André de MARESCOT
2 F Éliane Marie Louise Yvonne POZZO DI BORGO
Birth 6 Feb 1884, Paris, Ville-de-Paris, Île-de-France, France15
Birth Memo 51 rue de l’Université (7ème arr.) acte n° 186 du 7 février 1884
Death 17 Aug 1900, Paris, Ville-de-Paris, Île-de-France, France15
Death Memo 51 rue de l’Université (7ème arr.) acte n° 1549 du 18 août 1900
3 M duc Charles André Joseph Alexandre POZZO DI BORGO
Birth 21 Dec 1886, Paris, Ville-de-Paris, Île-de-France, France15
Birth Memo 51 rue de l’Université (7ème arr.) acte n° 1623 du 23 décembre 1886
Death 11 Mar 1921, Lyon, Métropole de Lyon, Auvergne-Rhône-Alpes, France15
Death Memo 71 chemin des Grandes Terres (5ème arr.) - acte n° 299 du 12 mars 1921
4 M duc Joseph Jean Mathieu Jérôme POZZO DI BORGO
Birth 10 Nov 1890, Paris, Ville-de-Paris, Île-de-France, France15
Birth Memo 51, rue de l’Université (7ème arr.). acte n° 1503
Death 12 May 1966, Paris, Ville-de-Paris, Île-de-France, France15
Death Memo 7ème arr. acte n° 624 du 13 mai 1966
Spouse duchesse Valerie NORRIE
5 M comte Reynier Marie Joseph Henri POZZO DI BORGO
Birth 8 Dec 1894, Cannes, Alpes-Maritimes, Provence-Alpes-Côte d'Azur, France15
Birth Memo acte n° 540 du 9 décembre 1894
Death 28 May 1934, Paris, Ville-de-Paris, Île-de-France, France
Death Memo 7ème arr.
Last Modified 3 Jun 2017 Created 14 Jul 2017 using Reunion for Macintosh

Contents · Index · Surnames · Contact
Copyright ©1962-2017, Pierre F. CASALONGA, All Rights Reserved - Worldwide
These informations are provided for the free use of those engaged in non-commercial genealogical researches. Not only a commercial use, but a publication, anyhow and anywhere, without mention of THE original SOURCES, or without our written permission (in case of a particular request exceeding an exclusive private use), are strictly prohibited.